TUTO – Citadel : Serveur Mail pour Raspberry PI en 7 étapes

Bonjour à toutes et à tous !

Pour cet article, je vous propose une solution de serveur de mail pour mon Raspberry PI avec notamment les possibilités suivante, dont certaines m’interessent beaucoup, notamment le service d’IM :

  • Récupération d’email POP3, IMAP
  • Calendrier WebDAV, CalDAV
  • Webmail
  • Clavardage ou IM (Messagerie Instantanée pour social.djyako.fr)

J’ai réussis un trouver une solution pas mal sauf que pour l’instant je ne peux recevoir de mail sur mon Raspberry, mais je peux en envoyer depuis celui-ci.

Je me suis inspiré du tuto suivant que j’ai adapté à mon besoin :
http://www.pihomeserver.fr/2013/06/22/raspberry-pi-home-server-raspbian-installer-votre-serveur-demail-avec-citadel/

1- Pour procéder à l’installation, il est préférable de mettre à jour le système :

sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

2- Changer le fichier /etc/hosts (si ce n’a pas déjà été fait lors d’éventuelles installations antérieurs…)

127.0.0.1 <nom de votre domaine>

…ainsi que le le hostname :

sudo nano /etc/hostname

Puis saisissez le nom puis enregistrer en faisant Ctrl+O et Ctrl+X pour quitter l’éditeur

3- Redémarrer le Raspberry Pi

reboot

4- Installer l’ensemble des outils Citadel

sudo apt-get install citadel-suite

Lors de l’installation, une série de question va être posée :

La première demande qui va pouvoir se connecter au système pour l’envoi/réception des emails. Par défaut la valeur est définie à 0.0.0.0. A vous de changer la valeur si vous voulez restreindre les accès. Personnellement, je ne l’ai pas changé

Attention  !
Évitez de mettre * car cela peut poser problème par rapport à IPv6

Pour la méthode d’authentification, j’ai opté pour Internal car conseiller dans le tuto d’origine :

Cliquez pour zommer

 Pour le compte administrateur, il faut la saisie d’un nom et d’un mot de passe, classique 🙂

Pour le choix de l’interface Web, j’ai sélectionné Internal car Apache sert pour miror.djyako.fr.

Le port par défaut.j’ai mis 8080 car 80 était déja pris par le serveur web Apache2

Le port HTTPS. Par défaut 443, je l’ai gardé.

5- A la fin de l’installation les choses peuvent se compliquer avec un message d’erreur envoyé sur toutes les consoles : la solution est de saisir la commande suivante afin d’activer la gestion d’IPv6 puis relancez le service

sudo modprobe ipv6
sudo service citadel restart

Mais ceci risque de revenir au prochain reboot. Pour corriger le problème définitivement, il faut ajouter le module dans le fichier /etc/modules

sudo echo "ipv6" >> /etc/modules

6- En théorie, ça a l’air de fonctionner, l’accès par l’interface web ayant l’air opérationnel. Par contre il reste toujours une petite erreur :

Message from syslogd@raspberrypi at Apr 21 12:35:35 ...
 citserver[2246]: Failed to adjust ownership of: /etc/citadel/netconfigs/7 [No such file or directory]

Pour résoudre cela, il faut créer le répertoire manquant et mettre comme propriétaire l’utilisateur citadel

sudo mkdir /etc/citadel/netconfigs
sudo chown citadel:citadel /etc/citadel/netconfigs
sudo service citadel restart

 

7- Si vous avez besoin de changer la configuration vous pouvez relancer la commande suivante :

sudo /usr/lib/citadel-server/setup

C’est ce que j’ai dû faire car l’utilisateur d’administration n’était pas reconnu en tant d’administrateur.

Vous pouvez retourner sur la page de connexion disponible par le lien https://votre-ip, accepter l’exception de Certificat, car il s’agit d’un certificat auto-signé, et saisir le user et mot de passe définis lors de l’installation et normalement tout est OK

Pour ma part, j’en suis assez satisfait mais je voudrais bien pouvoir recevoir les mails dessus. Si quelqu’un connait une astuce…

Internetellement Vôtre, Quentin PEREIRA alias DJ YAK’Ô

Source :
http://www.pihomeserver.fr/2013/06/22/raspberry-pi-home-server-raspbian-installer-votre-serveur-demail-avec-citadel/

Facebooktwittergoogle_plusrss
Cette entrée a été publiée dans Informatique générale, Raspberry PI, et marquée avec , , , , , , , , , , , , , , le par .
Quentin PEREIRA

À propos Quentin PEREIRA

Je suis un artiste MAO (Musique Assistée par Ordinateur), d'origine portugaise, qui compose pour son plaisir personnel et surtout pour celui des autres. J'utilise les logiciels suivants : - Fruity Loop 8 XXL Edition - Audacity... Et j'ai utilisé par le passé, - eJay Dance 7 - La série des Music de Codemaster sur PlayStation 1 & 2. J'ai découvert ma passion pour la musique en général dès mon enfance et dès que j'ai écouté des morceaux de MAO à la radio (~1995) j'ai tout de suite aimé. Dans les années 2000, je suis allé dans un magasin de jeux vidéos d'occasions et j'ai trouvé "Music Création for PlayStation" j'ai sauté dessus. J'ai commencé à composer réellement des morceaux début 2006 et j'ai ouvert mon site www.djyako.fr. Depuis j'ai découvert d'autres passionnés de MAO, j'ai rejoint un groupe formidable sur Afterhouse et Xzen (Je souhaite d'ailleurs leur soumettre un grand merci). Depuis 2010, je compose avec des logs plus PRO comme FL. En Juillet 2010, j'ai voulu m'essayer au graphisme mais je trouve cela trop fastidieux. En septembre 2013, Afterhouse renaît et ouvre le site http://www.afterhousemao.net et j'en suis co-publicateur avec Teknotik et la webradio est devenue partenaire également de la Synthétic Association. Le 13 décembre 2013, Afterhouse est un projet mort né à cause de soucis personnels de mon co-admin Teknotik alias Inertium. Depuis, je m'amuse à retravailler à ma sauce des musiques d'anciens jeux vidéo dans le cadre de mon projet Retro Gaming Music Mix. Professionnellement, de 2008 à 2013 j'étais conseiller clientèle chez LaserContact et B2S pour Orange, Virgin Mobile et le pire, SFR (Vous savez la Société Française du Radiophone !). Heureusement, j'ai actuellement l'opportunité de travailler dans l'informatique chez Sopra-Steria en tant que technicien Back-Office, boulot très intéressant et enrichissant). Merci de votre visite ! Amicalement vôtre, Quentin PEREIRA alias DJ YAK'Ô.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *