Orange qui se met à filtrer Wikipédia, Google et OVH par erreur

Bonjour à toutes et à tous !

Capture d’écran d’un fichier CSV transmis par le ministère de l’Intérieur avec une liste de noms de domaine à bloquer.

Saviez vous que hier, le 17 Octobre 2016, l’opérateur Orange s’est mis à considérer comme site terroriste, Google.fr, fr.wikipedia.org et ovh.com ?

Si vous ne le saviez pas, je vous conseille de lire en appui, l’article de Numérama (Orange : pourquoi une « erreur humaine » paraît peu vraisemblable)

En effet, les clients de l’opérateur agrume se sont aperçu  ce Lundi matin que les accès à ces 3 domaines renvoyaient vers la page du Ministère de l’Intérieur indiquant que le site faisait l’apologie du terrorisme suite, il paraît, à une erreur humaine au niveau de la configuration de leur DNS.

D’ailleurs sur l’article de Numérama, on peut lire :  « selon un mail interne d’Orange publié par Mac Génération, une erreur aurait été commise lors de l’ajout du domaine equals.cineday.orange.fr sur la zone Orange.fr du serveur DNS de l’opérateur. « Pour une raison encore indéterminée, un ancien fichier de test a été intégré à tort lors de la phase de blacklistage sur les serveurs DNS, ce qui a provoqué un blocage de certaines URL. Les clients qui ont tentés d’accéder à l’un de ces sites entre 09h42 et 10h30, ont récupéré un mauvais fichier DNS. L’impact technique est résolu à 10h30 suite à la réalisation du retour arrière de l’opération par PEA : cette action consistait à la remise en production d’un fichier DNS datant du 12/10 sur l’ensemble des serveurs de la plateforme », dit le message interne.

 Ceci dit, je vous conseille de lire cet article de Numérama car d’après eux, cette information est peu crédible et ils explique pourquoi :

Lire l’article : Orange : pourquoi une « erreur humaine » paraît peu vraisemblable

Bonne lecture.

Dommanialement Vôtre, Quentin PEREIRA alias DJ YAK’Ô

Facebooktwittergoogle_plusrss
Cette entrée a été publiée dans Accueil, Informatique générale, Science, technologie et découverte, et marquée avec , , , , , , , , , , , , , , , le par .
Quentin PEREIRA

À propos Quentin PEREIRA

Je suis un artiste MAO (Musique Assistée par Ordinateur), d'origine portugaise, qui compose pour son plaisir personnel et surtout pour celui des autres. J'utilise les logiciels suivants : - Fruity Loop 8 XXL Edition - Audacity... Et j'ai utilisé par le passé, - eJay Dance 7 - La série des Music de Codemaster sur PlayStation 1 & 2. J'ai découvert ma passion pour la musique en général dès mon enfance et dès que j'ai écouté des morceaux de MAO à la radio (~1995) j'ai tout de suite aimé. Dans les années 2000, je suis allé dans un magasin de jeux vidéos d'occasions et j'ai trouvé "Music Création for PlayStation" j'ai sauté dessus. J'ai commencé à composer réellement des morceaux début 2006 et j'ai ouvert mon site www.djyako.fr. Depuis j'ai découvert d'autres passionnés de MAO, j'ai rejoint un groupe formidable sur Afterhouse et Xzen (Je souhaite d'ailleurs leur soumettre un grand merci). Depuis 2010, je compose avec des logs plus PRO comme FL. En Juillet 2010, j'ai voulu m'essayer au graphisme mais je trouve cela trop fastidieux. En septembre 2013, Afterhouse renaît et ouvre le site http://www.afterhousemao.net et j'en suis co-publicateur avec Teknotik et la webradio est devenue partenaire également de la Synthétic Association. Le 13 décembre 2013, Afterhouse est un projet mort né à cause de soucis personnels de mon co-admin Teknotik alias Inertium. Depuis, je m'amuse à retravailler à ma sauce des musiques d'anciens jeux vidéo dans le cadre de mon projet Retro Gaming Music Mix. Professionnellement, de 2008 à 2013 j'étais conseiller clientèle chez LaserContact et B2S pour Orange, Virgin Mobile et le pire, SFR (Vous savez la Société Française du Radiophone !). Heureusement, j'ai actuellement l'opportunité de travailler dans l'informatique chez Sopra-Steria en tant que technicien Back-Office, boulot très intéressant et enrichissant). Merci de votre visite ! Amicalement vôtre, Quentin PEREIRA alias DJ YAK'Ô.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *