Archives par étiquette : linux mint

Comment lancer l’install de Nexus 2 sous Linux Mint

Bonjour à toutes et à tous !

Tout d’abord, je suis désolé de ne pas avoir donner de nouvelles depuis ci-longtemps. Il est vrai qu’en ce moment je suis très occupé, on m’a commandé un site web (demo dispo ici), des potes m’ont confiés leurs PC Windows tout bogués…

C’est la folie !

De plus, j’ai tout migré sous Linux.

En parlant de cette migration, je souhaite faire un retour d’expérience car les PC virtualisés sous Windows : Il faut oublié en production MAO.

Alors, je me suis tourné sur Wine avec lequel je suis surpris : FruityLoop (FL10 XXL Edition Producer) tourne sans problème même avec plein de VST (en mettant la lattence au max). Je ne détaille pas ici l’installation de Wine lui-même. Pour information je suis sous Linux Mint x64.

Mais, j’ai eu un problème, dont je n’ai pensé à prendre une copie d’écran, à l’installation de Nexus 2. Une erreur Runtime Error bidule.dll manquant… Une erreur à la Windows…

J’ai donc résolu le problème avec la commande suivante dans un Terminal, en désespoir de cause :

winetricks vcrun6sp6 

Ce qui ma donné :

------------------------------------------------------
You are using a 64-bit WINEPREFIX. If you encounter problems, please retest in a clean 32-bit WINEPREFIX before reporting a bug.
------------------------------------------------------
Executing w_do_call vcrun6sp6
Executing load_vcrun6sp6
Executing mkdir -p /home/quentin/.cache/winetricks/vcrun6sp6
Downloading http://download.microsoft.com/download/1/9/f/19fe4660-5792-4683-99e0-8d48c22eed74/Vs6sp6.exe to /home/quentin/.cache/winetricks/vcrun6sp6
--2015-07-18 15:35:37--  http://download.microsoft.com/download/1/9/f/19fe4660-5792-4683-99e0-8d48c22eed74/Vs6sp6.exe
Résolution de download.microsoft.com (download.microsoft.com)... 23.10.252.43, 23.10.252.25, 2a02:26f0:8f::17d4:6cce, ...
Connexion vers download.microsoft.com (download.microsoft.com)|23.10.252.43|:80... connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse... 200 OK
Taille : 63799912 (61M) [application/octet-stream]
Enregistre : «Vs6sp6.exe»

100%[======================================>] 63 799 912   673KB/s   ds 95s    

2015-07-18 15:37:13 (655 KB/s) - «Vs6sp6.exe» enregistré [63799912/63799912]

Executing cabextract -q /home/quentin/.cache/winetricks/vcrun6sp6/Vs6sp6.exe -d /home/quentin/.wine/dosdevices/c:/windows/temp/_vcrun6sp6 -F vcredist.exe
Executing rm -f /home/quentin/.wine/dosdevices/c:/windows/syswow64/comcat.dll
Executing rm -f /home/quentin/.wine/dosdevices/c:/windows/syswow64/msvcrt.dll
Executing rm -f /home/quentin/.wine/dosdevices/c:/windows/syswow64/oleaut32.dll
Executing rm -f /home/quentin/.wine/dosdevices/c:/windows/syswow64/olepro32.dll
Executing rm -f /home/quentin/.wine/dosdevices/c:/windows/syswow64/stdole2.tlb
Executing cabextract -q vcredist.exe -d /home/quentin/.wine/dosdevices/c:/windows/syswow64 -F mfc42u.dll

Et ça marche !

Nexus 2, sous FruityLoop 10 XXL Producer Edition, sous Linux Mint

J’espère avoir pu aidé quelqu’un !

Amicalement Vôtre, Quentin PEREIRA alias DJ YAK’Ô

Facebooktwittergoogle_plusrss

Windows 8+1=9 heu… 10 !

Je viens d’apprendre, par twitter, sur le hashtag Windows 10, que la chère et tendre société Microsoft* avait dévoilé son nouveau Windows ce mardi 30 septembre 2014 au soir, à l’occasion d’une conférence à San Francisco.

Voici les principales annonces :

– Le prochain Windows s’appellera Windows 10, et non pas Windows 9 (8+1=10 comme chacun sait);
– Le menu démarrer fait son grand retour dans l’interface (même Microsoft fait dans le rétro) ; il intègre des tuiles dynamiques en plus d’une colonne classique;
– Windows 10 sera disponible fin 2015;
– Windows 10 sera destiné non seulement aux PC, mais aussi aux tablettes et aux smartphones.

Hormis cela, mon Linux Mint et mon Raspberry PI pêtent la forme !

Je l’essaierai sûrement en virtualisé histoire de ne pas mourir idiot.

Informatiquement Vôtre, Quentin PEREIRA alias DJ YAK’Ô

* Ironie, je vous prie.

Facebooktwittergoogle_plusrss

Les distributions GNU/Linux étudiées pour la M.A.O.*

Certes, du coté logiciel propriétaire on a de très bons logiciels dédies à la M.A.O. (liste non exhaustive) :

  • Ableton Live: Logiciel Mac et Windows composé d’une section arrangement relativement facile d’utilisation, mais surtout d’une section « live » qui fait son originalité, destiné à être utilisé sur scène.
  • ACID Pro, éditeur de boucles « semi-pro » très intuitif permettant l’assemblage de boucles et le traitement du son. Le logiciel permet l’utilisation de VST instruments et plug-in, et la synchronisation d’une vidéo dans l’environnement de travail.
  • Adobe Audition : Anciennement nommé Cool Edit Pro, c’est un logiciel PC d’enregistrement, mixage, traitement et mastering sonore.
  • Cubase : séquenceur pour Windows et Mac qui relie l’environnement hardware directement en son sein. Reason peut être utilisé en complément de Cubase pour former un outil très performant. Ce logiciel est très utilisé, et demande une bonne somme de connaissances pour être utilisé correctement.
  • Earmaster: logiciel Windows et Mac pour l’entraînement aux disciplines du solfège et le développement de l’oreille relative.
  • EJay : bien connu du grand public, il est d’une piètre qualité mais peut permettre une découverte ludique de l’assemblage de boucles superposées.
  • Encore : éditeur de partitions
  • Expresseur : instrument de musique assisté par ordinateur (IMAO), permettant d’interpréter une partition ou d’improviser. Il est fourni avec une synthèse de piano, et est ouvert à tout inferface (audio, joystick, Midi, etc.) [1].
  • Finale (logiciel) : éditeur de partitions.
  • FL Studio : séquenceur d’entrée de gamme, plutôt facile de prise en main, mais qui permet malgré tout la création de vrais morceaux de musique. Il est considéré par le milieu musical comme un logiciel « semi-professionnel ». Fruity Loops (ou FL) est compatible avec la technologie des vst.
  • GarageBand : développé par Apple et tournant sous Mac OS X, c’est un séquenceur à boucle assez simple d’utilisation qui supporte le MIDI et la création de podcast. Peu cher et de série avec iLife sur tous les nouveaux Macintosh, il est idéal pour se familiariser avec la MAO et partir sur de bonnes bases (effets, mix, arrangements …)
  • Guitar Pro, un logiciel conçu initialement pour l’apprentissage de la guitare, en affichant les partitions sous la forme de tablatures avec accompagnement MIDI. Il permet désormais la création de musiques en tout genre, possédant pas mal d’instruments, mais la base reste la guitare.
  • Harmony Assistant : éditeur de partition et synthétiseur logiciel
  • Melody Assistant : éditeur de partitions et synthétiseur logiciel puissant plus limité que son grand frère, Harmony Assistant.
  • Live Styler : arrangeur temps réel pour clavier ou accordéon Midi (Realtime Arranger Keyboard Midi) fonctionnant sous Windows. Live Styler France
  • Logic Pro : séquenceur sous Macintosh, il est assez difficile de prise en main mais possède toutes les qualités d’un séquenceur de haute qualité. À noter cependant l’arrêt des mises à jour pour les utilisateurs de Windows.
  • Microsoft-music-producer : Séquenceur audio au format DLS2 (70 Mo), créé au début des années 2000 et visant plus particulièrement la musique d’ambiance.
  • NoteWorthy Composer : logiciel simple pour l’édition et la composition musicale à partir de fichiers de type MIDI. Logiciel anglophone aux fonctionnalités limitées, mais il est peu coûteux et largement diffusé (formats de fichier « .nwc »). Techniquement, ses points forts sont sa simplicité d’emploi, la saisie rapide des notes à la volée, la possibilité de synchroniser des paroles sous la musique et un format de fichier très compact. Le logiciel de lecture seule (NoteWorthy Viewer) est gratuit. Petite revue du logiciel sur le site de l’académie de Lyon.
  • Pizzicato : éditeur de partitions élaboré qui évolue de plus en plus vers la composition musicale et propose actuellement 11 versions, aux fonctionnalités innombrables. La version basique est offerte à toutes les institutions d’enseignement musical.
  • Pro Tools : Logiciel le plus utilisé dans les studios de musique et de postproduction sonore (né en 1994 sous le nom de Session 8). Il se présente sous deux versions soit Protools LE pour les studios maison et Pro Tools HD pour les studios professionnels.
  • Reaper : Séquenceur audio/MIDI édité par Cockos Inc. et tournant sous Windows et Mac OSX. Il propose entre autres un moteur audio 64 bits, une interface éditable par script, une matrice de routing, le Rewire et la compatibilité avec les plugins VST/DX/AU.
  • Reason : ce logiciel créé par Propellerhead Software. Il peut être couplé à bon nombre de logiciels acceptant la protocole Rewire.
  • Samplitude : né en 1990 en Allemagne, ce logiciel est destiné à l’enregistrement en studio et à la production audio (enregistrement, mixage, post-production, …). Comme Pro Tools, il intègre des fonctions MIDI. Il existe une version dédiée au travail en réseau : Sequoïa. Son fonctionnement par « objets » le rend extrêmement performant et peu gourmand en ressources.
  • Sibelius : éditeur de partitions, filiale d’AVID.
  • Sonar : Logiciel de l’éditeur Cakewalk. Comparable à un autre logiciel séquenceur audio, il se distingue par un meilleur support 64 bits, VST 3 et Windows 7 que ses concurrents et sa grande diversité des plug-ins. Racheté par Edirol/Roland sonar dispose de logiciels et matériels développés autour du logiciel permettant d’obtenir une solution complète pour le studio.
  • Sensomusic Usine : version « pro » de ce logiciel dédié au live, permettant de créer des patchs simples ou complexes et de créer ses propres interface graphique. il gère en natif le multitouch.
  • TablEdit: TablEdit est un programme pour Windows, Pocket PC ou Macintosh qui vous permet de créer, d’éditer et d’écouter de la musique sous forme de tablature et/ou de notation classique. TablEdit est dédié à la guitare et à tous les instruments qui peuvent être tablaturés (banjo, mandoline, batterie, basse, accordéon diatonique, concertina anglo-irlandais, harmonica, dulcimer diatonique, épinette des Vosges, harmonica, oud, luth, pedal steel guitar, flûte à bec, flageolet, autoharp, xaphoon etc.). TablEdit peut ouvrir et importer un large éventail de fichiers musicaux et vous permet de sauvegarder votre musique sous différents formats.
  • Vocaloid : logiciel de Yamaha qui permet la synthèse de chant via des chanteurs virtuels issus de voix réelles. Il permet de chanter en anglais et en japonais.

Mais pour celui qui n’a pas de budget, d’autant que le matériel peut paraître relativement cher, ou tout simplement celui qui est déjà familié avec les systèmes d’exploitation libres tel que le système GNU/Linux. (cf : Wikipédia) il peut être intéressant de se pencher sur la question.

Voici donc la liste des softs disponibles (liste non exhaustive) :

  • Ardour, séquenceur plus ou moins équivalent à Cubase (en réalité, il se présente comme proche de Protools). Il s’agit d’un logiciel libre fonctionnant sous GNU/Linux et Mac OS X.
  • Audacity, logiciel multiplateforme (Windows, Linux et Mac OS/X) d’enregistrement et d’édition de pistes sonores. Simple d’emploi et de forte notoriété2, il permet une première approche du traitement du son sur ordinateur. Distribué sous licence GNU.
  • Canorus: Canorus est un logiciel d’édition musicale multiplateforme. Canorus succède à NoteEdit, référence en la matière mais disponible uniquement sous Linux et dont le développement est interrompu. Comme lui, l’édition musicale passe par une interface graphique et non d’abord par des lignes de commande (comme sous Lilypond). Il offre donc la possibilité du « WYSIWYG ». L’ensemble du code est repris, pour le rendre capable de produire pour chaque fichier créé une structure « Lilypond » afin de permettre l’interopérabilité entre les logiciels d’édition, et d’accepter plugins et extensions (comme sous Firefox et OpenOffice auxquels se réfèrent explicitement les développeurs).
  • Elody, un environnement pour la composition musicale qui utilise un modèle d’objets et d’abstractions, développé dans les laboratoires de GRAME, centre national de création musicale.
  • Hydrogen, éditeur de boucles de batteries (patterns). Il s’agit d’un logiciel libre multiplateforme.
  • Impro-Visor : logiciel d’aide à l’improvisation, incluant des fonctions d’édition, de création et d’apprentissage.
  • Lilypond ou MuseScore : logiciels de notation musicale (écriture de partitions).
  • Lmms : une approche ludique du séquenceur, proche de Fruity loops.
  • MuSE, séquenceur libre pour Linux assez proche des anciennes versions de Cubase Vst 3.7.
  • OpenMusic : logiciel libre développé par l’Ircam, programmé en langage Lisp.
  • Psycle : basé sur un système de machines, ce tracker libre permet la création de musiques MIDI.
  • Pure Data : logiciel de programmation graphique.
  • Rosegarden, séquenceur, permettant l’édition de partitions sous Linux. L’interface utilisateur est intuitive et il peut être utilisé pour importer et exporter des fichiers midi ainsi que des fichiers karaoke (fichiers midi avec paroles).
  • Songwrite, éditeur de partitions musicales et de livres de chant. Ce logiciel est en particulier destiné aux musiciens qui ne maîtrisent pas le solfège. Il permet de jouer les partitions et de les imprimer.
  • Wired : logiciel libre, prévu pour les amateurs et professionnels, il rivalise avec la plupart des logiciels.
  • Traverso : logiciel libre, enregistrement et mixage multipiste pour Windows et Linux
  • TuxGuitar : logiciel qui permet d’éditer des partitions et des tablatures de guitare et d’autres instruments (compatibilité avec Guitar Pro et Power Tab). Il permet également d’importer des fichiers au format MIDI et de les retranscrire en tablatures.
  • De plus, certaines distributions Linux sont spécialisées pour la Musique Assistée par Ordinateur3.

Vous pouvez visiter ce blog qui traite le sujet : http://www.scoop.it/t/les-distrib-audio-linux

Bonne composition à vous tous et à vous toutes !

DJ YAK’Ô

PS (Post Scriptum et non Parti Socialiste lol) :

Les softs que j’utilise ou que j’ai utilisés  :

Voir les copies d’écran

 

*
– Pour rappel : MAO : Musique Assistée par Ordinateur
– Source : http://www.scoop.it/t/les-distrib-audio-linux & http://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_assist%C3%A9e_par_ordinateur

Facebooktwittergoogle_plusrss